Une association de coenzyme Q10, de magnésium et d’un extrait de grande camomille pour le traitement prophylactique de la migraine : une étude observationnelle prospective

 

Objectif de cette étude*

Evaluer l’intérêt d’une association de coenzyme Q10 (sous forme d’ubiquinone), de magnésium marin (Hypro-ri® Mag) et d’un extrait de grande camomille dans le traitement prophylactique de la migraine.

* Guilbot et al. 2016. BMC Complementary and Alternative Medicine.

Ce qu’il faut retenir

Les résultats de cette étude observationnelle réalisée chez 68 patients adultes souffrant de migraine montrent qu’une complémentation de 3 mois avec une association de coenzyme Q10, de magnésium et d’un extrait de grande camomille réduit significativement le nombre de jours avec céphalées migraineuses. Après 3 mois de complémentation, le nombre de jours avec céphalées a diminué d’au moins 50% chez 75% des patients. Une diminution des scores d’anxiété et de dépression et une diminution de la fréquence des principaux symptômes associés aux migraines (nausée, sensibilité au bruit, etc.) ont également été observées.

Point de vue des experts

Dr Christian Lucas, neurologue, Centre d’évaluation et de traitement de la douleur – Service de neurochirurgie – CHRU de Lille

Ces 20 dernières années, la recherche clinique dans le domaine de la migraine a porté essentiellement sur le traitement des crises avec l’avènement des triptans. En revanche, dans le domaine du traitement de fond, il y a eu très peu d’innovations ;
notre arsenal thérapeutique est composé de molécules déjà anciennes, avec un faible niveau de preuves et de nombreux effets secondaires potentiels. Or, on estime qu’un migraineux sur quatre a ou aura besoin dans sa vie d’un traitement de fond. D’où la nécessité de développer de nouvelles approches. Il existait déjà un niveau de preuve modeste, du coenzyme Q10, du magnésium et de la grande camomille pris isolément en prévention des crises migraineuses. C’est pourquoi, il a paru logique de les tester en association. Cette étude ouverte montre des résultats très encourageants quant à l’efficacité pour la prophylaxie des crises migraineuses, et ce avec une innocuité totale. Une étude en double aveugle versus placebo permettrait sans doute d’asseoir définitivement ces données observationnelles.

Le contexte

La migraine est un trouble neurologique chronique qui se traduit par des épisodes de céphalées sévères accompagnés le plus souvent de nausées, vomissements et d’une augmentation de la réactivité aux stimuli sensoriels (lumière, odeur, bruits). Les crises peuvent durer de quelques heures à quelques jours et survenir moins d’une fois par an, comme plusieurs fois par semaine. Lorsque les crises deviennent trop fréquentes, longues et intenses, un traitement de fond, prophylactique, est envisagé. Cependant, les traitements disponibles étant souvent associés à des effets indésirables, des alternatives sont recherchées. L’intérêt d’une association de coenzyme Q10, de magnésium et d’un extrait de grande camomille (Antemig®, PiLeJe), dont chaque ingrédient séparément a montré un effet bénéfique dans le traitement prophylactique de la migraine, a été évalué dans une étude observationnelle.

Méthodologie de l’étude

68 adultes diagnostiqués migraineux selon les critères de l’International Headache Society (au moins deux crises au cours du mois d’observation ; exclusion des migraineux chroniques et abusant des médicaments) ont été recrutés par des médecins généralistes. Ils ont reçu un comprimé par jour d’Antemig®, contenant 100 mg de coenzyme Q10 (sous forme d’ubiquinone), 100 mg d’un extrait de grande camomille et 112,5 mg de magnésium marin (Hypro-ri® Mag) pendant 3 mois après une phase d’observation d’un mois. Critère principal : nombre de jours avec céphalées après 3 mois de complémentation. Critères secondaires : proportion de patients avec une réduction d’au moins 50% du nombre de jours avec céphalées, intensité des céphalées, symptômes associés, qualité de vie (questionnaire Qualité de Vie et Migraine [QVM]), anxiété/dépression (HADS), tolérance et observance. Statistiques : test de Chi2 pour les variables catégoriques ; tests t de Student ou de Mann-Whitney selon la distribution des données ; test de McNemar pour les échantillons appariés. Seuil de  significativité : p<0.05. Analyse principale sur la population en intention de traiter (n=68) ; analyse secondaire sur les patients ayant respecté l’intervalle de 30 ±10 jours entre les visites et ayant reçu au moins 75% du traitement (population per protocole [n=62]).

Résultats

  • Diminution significative du nombre de jours avec céphalées

1,3 jours ± 1,5 avec céphalées migraineuses après 3 mois de complémentation, comparé à 4,9 jours ± 2,6 avant la complémentation (-3,5 ± 2,9 ; p<0,001; n=68; Figure 1). Diminution progressive au cours de la complémentation, significative dès le premier mois.

Figure 1. Nombre moyen de jours avec céphalées avant et après 1, 2 et 3 mois de complémentation (*p<0,001; n=68; moyennes et écarts-type).

 

  • Diminution du nombre de jours avec céphalées d’au moins 50% chez 75% (51/68) des patients après 3 mois de complémentation (Figure 2).

Figure 2. Proportion de patients avec une diminution de la fréquence des migraines d’au moins 50% après 1, 2 et 3 mois de complémentation (n=68; % et IC95%).

  • Pas d’évolution de l’intensité des migraines au cours de l’étude.
  • Diminution des symptômes associés aux migraines (nausées, vomissements et sensibilité à la lumière, aux bruits et aux odeurs).
  • Amélioration de l’état anxieux ou dépressif des patients.

Les scores relatifs à la dépression et à l’anxiété ont significativement diminué : des symptômes anxieux et dépressifs étaient présents chez respectivement, 35% et 30% des patients après 3 mois de complémentation, alors qu’ils étaient ressentis respectivement par 61,9% et 52,4% des patients avant la complémentation.

  • Amélioration de la qualité de vie.
  • Complémentation bien tolérée et bonne observance.

Conclusion

Les résultats de cette étude observationnelle suggèrent qu’Antemig®, complément alimentaire qui associe du coenzyme Q10, du magnésium et un extrait de grande camomille est bénéfique et bien toléré dans le traitement prophylactique de la migraine chez l’adulte, avec des effets bénéfiques ressentis dès le premier mois de complémentation.

> Téléchargez l’intégralité du ConneXience n°25 – Décembre 2016

Une réponse à “Une association de coenzyme Q10, de magnésium et d’un extrait de grande camomille pour le traitement prophylactique de la migraine : une étude observationnelle prospective

  1. Pingback: Antemig contre les migraines | Blog Vitalya Santé·

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s