Sureau et probiotique : une synergie d’action pour stimuler l’immunité

VisuelWebSureauEtProbiotique

Objectif de cette étude*

Etudier les propriétés immuno-modulatrices d’un extrait de sureau sur cellules dendritiques stimulées par Lactobacillus acidophilus.

*Froakier H et al, PLOS One (2012) 7 (10).

Ce qu’il faut retenir

Les interférons de type 1 comme l’interféron β (IFNβ) sont principalement produits par les cellules dendritiques en réponse à une infection virale. Stimuler la production des interférons  présente donc un intérêt dans la prévention d’une telle infection. Comme décrit dans la littérature, certaines souches probiotiques, particulièrement la souche Lactobacillus acidophilus, ont la propriété d’augmenter la synthèse d’IFNβ. Les résultats de cette étude montrent que les baies de sureau potentialisent les propriétés anti-virales pro-IFNβ de Lb. acidophilus en multipliant par plus de 3 le taux d’IFNβ.

Le point de vue de l’expert (Sophie Holowacz, Dr ès science, Groupe Larena-Santé)

Il s’agit de la 1ère étude mettant en évidence une action synergique immuno-modulatrice plantes-probiotiques, précisément baie de sureau et souche Lb. acidophilus. Jusqu’à cette étude, l’action anti-virale du sureau était surtout liée à sa capacité à agir directement sur le virus (inhibition de l’activité sialidase, diminution de la réplication et de la propagation du virus) ; pour la 1ère fois dans cette étude, un effet immuno-modulateur indirect a été identifié : augmentation de la production de cytokines anti-virales de type Th1, IL-12 et IFNβ, par des cellules immunitaires stimulées par la souche. Ces données expérimentales illustrent l’intérêt qu’une association phytothérapie-micronutrition pourrait représenter en pratique clinique pour renforcer les défenses immunitaires de l’organisme à visée anti-virale.

La pathologie et son contexte

Les cellules dendritiques sont des cellules circulantes présentatrices d’antigènes (CPA): ce sont les seules CPA capables de stimuler directement une réponse primaire des lymphocytes T (réponse immune adaptative). En migrant via les vaisseaux lymphatiques jusqu’aux organes lymphoïdes secondaires (ex : tissus lymphoïdes associés aux muqueuses du tube digestif), elles présentent ces antigènes aux lymphocytes T et B qui sont alors « armés » contre le pathogène. Les probiotiques sont connus pour moduler l’activité du système immunitaire, en interagissant notamment avec les cellules dendritiques. Il a par exemple été montré que certaines espèces de Lactobacillus (ex : L.acidophilus) stimulent la production d’IL-12 par des mécanismes régulant les interférons de type I. Les baies de sureau possèdent elles-aussi des propriétés stimulatrices du système immunitaire en favorisant la production de cytokines. La combinaison L.acidophilus et sureau permet-elle de moduler de façon plus importante la réponse immunitaire ? C’est la question à laquelle cette étude visait à répondre.

Méthodologie de l’étude

Des cellules dendritiques issues de la moelle osseuse (fémur et tibia) de Souris ont été mises en cultures pendant 8 jours puis les cellules dendritiques immatures (non adhérentes) ont été isolées. Trente minutes avant stimulation des cellules dendritiques par Lactobacillus acidophilus (10 µg/mL) ou Escherichia Coli (10 µg/mL), un extrait de sureau a été ajouté au milieu de culture à différentes concentrations  (15, 50, 150 et 500 µg/mL). Après incubation pendant 20 heures à 37°C, les cytokines sécrétées ont été dosées dans le surnageant : IL-12, IL-10, IL-6, TNFα, IL-1β et IFNβ. Des études d’expression génique ont été effectuées au cours des 10 heures qui ont suivi la stimulation.

Résultats

Modulation de la réponse immunitaire (cf Figure 1).

Après stimulation par Lactobacillus acidophilus, la production d’IL-12 a été multipliée d’un facteur 2,5 et de façon dose-dépendante : les concentrations d’IL-12 sont passées de 600 pg/mL en milieu de culture « classique » à 1600 pg/mL lorsque les cellules étaient cultivées en présence d’un extrait de sureau à 150 ou 500 µg/mL (p<0,05). L’effet stimulant du sureau est encore plus « frappant » sur les taux d’IL-1β : la concentration atteinte avec 500 µg/mL de sureau était 6 fois supérieure à celle mesurée sur cellules stimulées non additionnées de cet extrait (600 pg/mL versus 100 µg/mL, p<0,05). L’ajout de sureau n’a pas eu d’effet stimulant lorsque les cellules dendritiques avaient été stimulées par E. Coli.

L’association L.acidophilus et sureau a permis de multiplier par 2 les taux d’IL-10 et IL-6 alors que l’augmentation de TNFa était plus modérée. La viabilité des cellules dendritiques n’était pas affectée par l’ajout du sureau quelle que soit la concentration.

Figure1SureauEtProbiotique

Figure 1 | La production d’IL-12 et d’IL-1β par les cellules dendritiques est fortement augmentée par l’ajout d’un extrait de sureau, uniquement lorsque ces cellules sont stimulées par Lactobacillus acidophilus

Via l’interféron β

Il est établi qu’au sein des cellules dendritiques la synthèse d’IL-12 induite par L.acidophilus résulte d’une forte induction par l’IFNβ (dont la transcription est augmentée). Les résultats de cette étude ont montré que l’ajout du sureau sur les cellules dendritiques stimulées par L.acidophilus permettait d’atteindre des taux encore supérieurs d’IFNβ (cf Figure 2). La transcription des gènes il-12 et il-10 étaient également stimulées dans ces conditions.

Figure2SureauEtProbiotique

Figure 2 | Le sureau (à 15 µg/mL et 150 µg/mL) augmente la production d’IFNβ par les cellules dendritiques, uniquement lorsque celles-ci sont stimulées par Lactobacillus acidophilus (pas d’effet de l’extrait sur cellules « natives »).

En conclusion, l’ensemble de ces résultats convergent vers une action synergique du sureau et de la souche Lactobacillus acidophilus, l’association des deux permettant de stimuler la réponse immunitaire en modulant la transcription de gènes régulateurs et en favorisant la synthèse de facteurs clés de la réponse immunitaire tels que les cytokines.

> Téléchargez l’intégralité du ConneXience n°5 – Juillet 2013

Une réponse à “Sureau et probiotique : une synergie d’action pour stimuler l’immunité

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s